Journée_internationale_contre_le-rescisme_et_le_fascisme


Le 22 mars
prochain aura lieu une journée internationale contre le racisme 
et le fascisme. Cet appel vient de Grèce, pays où les migrants subissent de graves agressions racistes, et il est suivi dans de nombreuses villes européennes.

Nous devons combattre sans relâche les politiques européennes dont le seul but est de détourner contre des boucs-émissaires la rage des peuples, victimes de gouvernements qui cèdent, sur tout, à la finance, et
qui favorisent la montée de l'extrême droite et les agissements au grand jour de mouvements fascistes et racistes.



En France, le 22 mars sera la veille du premier tour des élections municipales que le Front National compte utiliser pour s'implanter localement et se donner une stature de parti de pouvoir.

Dans le cadre de l'appel à une mobilisation internationale contre le racisme et le fascisme, pour une démonstration de force dans la rue aux côtés des sans-papiers, des Roms, des associations de quartiers, des collectifs antifascistes, antisexistes, anti-homophobes, nous appelons à un rassemblement à Nancy, place Maginot, à 14h30.

Avec le collectif national, nous exigeons:


  * la fin des politiques racistes de l'Europe forteresse et de son agence Frontex qui entraînent la mort de milliers de réfugiés de Lampedusa à la Mer Egée


  * l'arrêt des expulsions et la fermeture des centres de rétention

 

  * l'arrêt des contrôles au faciès et de la chasse au Roms


  * la régularisation de tous les sans papiers


  * l'égalité effective des droits quels que soient le genre, la nationalité, l'origine, pour une véritable reconnaissance de la citoyenneté


  * la mise en place de politiques qui permettent aux femmes de disposer librement de leur corps

Liens:


- L'appel national "Racisme, fascisme : il est temps de reprendre la rue"


- L'appel de KEERFA (Mouvement Unis Contre le Racisme et la Menace Fasciste) et de l'Union des Travailleurs immigrés (Grèce) à une journée internationale de manifestation antifasciste.